Le territoire de l’Ain et du Pays de Gex

Situé dans l’Ain, à deux pas du Jura et de la Suisse, le Pays de Gex et sa station Monts Jura offre des paysages grandioses face au Mont Blanc, pour un dépaysement total !

Plongez dans cette terre de nature, de patrimoine … et de gastronomie ! Dans le Pays de Gex et sa station Monts Jura, nous vous proposons un beau programme : se cultiver, se dépenser, se libérer et se régaler ! C’est plutôt tentant, non ? Mais avant, place à la géographie ! Notre territoire est composé d’une partie en plaine, communément appelée « plaine du Pays de Gex » et d’une partie en montagne, sur les crêtes du Jura, où se trouve la « Station Monts Jura ». Riche de ces deux paysages, les sources d’attrait sont nombreuses !

Le Pays de Gex et sa station Monts Jura c’est tout à la fois de la randonnée (pédestre, vélo, raquettes, etc), des panoramas à couper le souffle, du bien-être, de la culture, de la nature, du fun, des sciences, et bien sûr, de la gastronomie ! Nichée au cœur de l’Ain, notre destination fait en effet partie d’une terre de gastronomie réputée et historique. Poulet de Bresse, grenouilles des Dombes, sauce Nantua, ne sont que quelques exemples de la longue lignée de traditions culinaires aindinoises !

Bleu de Gex en tête, notre territoire puise dans les produits et spécialités locales et limitrophes pour renouveler sans cesse ses propositions culinaires. Vignobles bio face aux Alpes, brasseries artisanales, charcuteries, liqueurs, chocolatiers, maraîchers, apiculteurs, tous ces producteurs et productrices passionné.e.s offrent autant de produits d’exception aux restaurateurs locaux.

Ce n’est pas pour rien que le chef étoilé Julien Thomasson en a fait son terrain de jeu !

Le Pays de Gex peut également se targuer d’être précurseur puisqu’il accueille l’une des rares fermes aquaponiques françaises.

Mais le Pays de Gex est aussi une terre d’événements culinaires, avec notamment le célèbre festival culture et gastronomie Gourmandiv’, dont la 11ème édition aura lieu le samedi 8 octobre 2022 à Divonne-les-Bains. La ville thermale propose en effet une offre de restauration exceptionnelle tant par sa qualité que par sa variété. La ville a vu passer de nombreux chefs de renom, et la renommée des tables divonnaises n’est plus à prouver.

Le festival Saveurs & Traditions, dans la droite lignée de son grand frère Gourmandiv’, propose pour la 3ème année consécutive de célébrer la gastronomie gessienne tout au long de la semaine du goût. Grâce à une étroite collaboration entre producteurs et restaurateurs locaux, des menus 100% gessiens sont proposés sur la table des restaurants du Pays de Gex pendant une semaine, pour le plus grand plaisir des habitants et des visiteurs. Et ce n’est pas tout ! Sorties accompagnées, repas perchés, rencontres avec des chefs, cours de cuisine, journée anti gaspi, les occasions de se rencontrer et de savourer ne manquent pas pendant Saveurs & Traditions.

Le Pays de Gex et sa station Monts Jura fait aussi siennes les préoccupations actuelles liées à l’écologie, au « mieux-manger », ou encore à la saisonnalité. Ainsi, une offre toujours plus conséquente de produits bio est proposée par les producteurs, tout comme les restaurateurs rivalisent de créativité pour mettre à leur carte des plats végétariens ou vegan savoureux.

Ces préoccupations se retrouvent également au sein des restaurations collectives, qui, jour après jour, mettent tout en œuvre pour servir des produits sains, locaux et de saison.

C’est donc tout naturellement, et en accord avec ces valeurs, que le Pays de Gex et sa station Monts Jura, associé à la ville de Divonne-les-Bains et au Département de l’Ain, se fait une joie de participer cette année au Grand Repas.

Ensemble, créons une gastronomie à la fois raisonnable, créative, goûteuse et équitable !

Julien Thomasson

Chef de la Table de la Mainaz, restaurant gastronomique d'un hôtel quatre étoiles

Le parrain du territoire Ain – Pays de Gex

Arrivé en mars 2019 en tant que chef du restaurant de l’hôtel la Mainaz, dans l’Ain, à la frontière du Jura et de la Suisse, Julien Thomasson a vite pris ses marques. Au point d’obtenir très rapidement une étoile Michelin, inattendue. “C’est vrai qu’on ne pensait pas l’avoir aussi vite. C’est une belle surprise qui récompense un travail collectif”, assure le chef, également codirecteur général de l’établissement. Il faut dire que Julien Thomasson dispose d’une solide expérience, acquise durant ces vingt dernières années auprès de chefs étoilés, à l’instar de Jean-Paul Jeunet dans le Jura, Pierre Gagnaire à Paris, ou encore Patrick Jeffroy dans le Finistère.

En 2011, le jeune chef, qui a racheté trois ans auparavant un hôtel-restaurant à Saint-Chamond dans la Loire, va même décrocher une étoile Michelin. Une affaire qu’il vendra fin 2018 avant de tomber sous le charme, quelques mois plus tard, de l’hôtel de la Mainaz. “Redevenir salarié ne m’a posé aucun problème. J’ai eu un coup de cœur pour cet établissement familial, dont la vue panoramique sur le lac Léman et le Mont-Blanc est incroyable. Et je partage les mêmes valeurs que le propriétaire des lieux, qui a repris l’établissement en 2016. Il n’y a pas ici de courses aux résultats, seule compte la satisfaction du client”, assure-t-il.

“Je n’aime pas les fantaisies dans l’assiette”

C’est au cœur de cet environnement montagnard préservé que Julien Thomasson, originaire de l’Ain, trouve l’inspiration. Le chef met ainsi à l’honneur les produits de terroir des alentours : poissons du lac Léman, volailles de Bresse, fromages du Jura… “On a la chance d’avoir dans cette région des produits de grande qualité. Ils me permettent de réaliser une cuisine épurée, simple et efficace, où le goût prime avant tout. Personnellement, je n’aime pas les fantaisies dans l’assiette, les mélanges de saveurs, les modes… Je privilégie toujours l’authenticité, le vrai”, assure le chef.

Le mot du chef

Je souhaite participer à cette manifestation car la transmission a toujours fait partie de mon ADN de cuisinier passionné. De plus le fait d’échanger avec différents types de restauration (commerciale et collective) a toujours été motivant pour moi.

Je suis souvent aller réaliser des repas dans des écoles (car j’ai un ami chef en restauration scolaire) ou des hôpitaux afin d’échanger avec les cuisiniers présents et de réaliser des menus spéciaux avec des contraintes différentes des miennes.

La remise en question a toujours été importante chez moi….

L’alimentation a toujours été importante au sein de notre famille vis-à-vis de nos enfants. Car la bonne alimentation peut être la base d’une bonne santé..

Menu de l’Ain et du Pays de Gex

Entrée

 Onctueux de lentilles vertes de Pays, crème battue de brebis aux herbes, croûtons à la gaude 

Plat

Morceau de volaille fermière de l’Ain rôtie à la marjolaine, boulangère de pommes de terre et aromates, jus à l’oignon et sapin 

Dessert

Comme un cookie gourmand aux amandes, pommes et poires au curry, quelques chouchous 

Les initiatives locales responsables de l’Ain et du Pays de Gex

Atelier de fabrication du beurre 

Les collégiens du Département de l’Ain ont pu participer à une animation autour du Beurre AOP de Bresse, grâce à la plateforme.
Les 3 objectifs étaient :
✅ Comprendre l’origine d’un aliment fréquemment consommé : le beurre.
✅ Réaliser une transformation alimentaire.
✅ Découvrir le principe d’une Appellation d’Origine Protégée, dont jouit le Beurre de Bresse depuis 2014.
Ici, non seulement on apprend sur le beurre, mais on le fabrique ! En 2010, 532 tonnes de crème de Bresse et 434 tonnes de beurre de Bresse ont été produites, notamment dans la laiterie d’exception d’Etrez.