Le territoire de Charente et Charente-Maritime

La Charente et la Charente-Maritime sont des terres des contraires. En Charente, l’est argileux est propice aux laiteries et à l’élevage des vaches limousines, tandis que l’ouest profite aux vignes de Cognac. Au nord s’étendent des plaines céréalières, au centre, les méandres de la Charente irriguent les plateaux calcaires, le sud est ombragé par des chênaies et des pinèdes. De son côté, la Charente-Maritime incarne l’union de la mer et des champs. Le pays plat céréalier de l’est se dilue dans les estrans du littoral : les schorres en amont, les vasières au milieu, les slikkes en aval. Grâce à ce vaste littoral, la Charente-Maritime est la première terre de conchyliculture. L’Atlantique crée non seulement ces vasières, d’où émergent des carrelets et des citadelles, mais aussi un climat subméditerranéen. C’est pourquoi, entre les coquillages et les cigognes, fleurissent des agaves, des cistes, des mimosas et des roses trémières, comme dans les venelles pavées de Saint-Martin-de-Ré. 

Cecile Briaud-Richard

Le goût, les saveurs, l’équilibre des associations restent mes lignes conductrices dans l’élaboration de mes plats du midi comme du soir.

La marraine du territoire Charente et Charente-Maritime

Derrière beaucoup de mes plats se cache une histoire, une émotion que je souhaite transmettre dans mes assiettes. Etant fille et petite fille d’agriculteurs, je connais le travail et les efforts fournis pour produire, cultiver, récolter chacun de ses produits.

C’est donc dans ce respect, que ma cuisine s’est construite inconsciemment au fil des années. Le choix des produits et la façon de les transformer vient de ce vécu enrichi aux fils des années par une solide formation et de belles rencontres professionnelles.

Le midi, je propose une cuisine plus simple, accessible qui me permet d’utiliser différemment les produits sélectionnés pour mon menu du soir, qui lui se veut plus technique, gastronomique.

La notion de plaisir et de partage reste également mes maîtres mots :
« je cuisine pour rendre les gens heureux »

Menu de Charente et Charente-Maritime

Entrée :

Champignon de Paris farci aux verts de légumes « d’un farci charentais » à l’effiloché de canard confit, servi sur un crémeux forestier

Plat :

Filet de poisson de pêche locale en croûte de pain et d’herbes fraiches, rizotto d’épautre aux côtes de blette en persillade, sauce mouclade

Dessert :

Fromage blanc fermier, agrémenté d’un coulis de caramel d’orange et de butternut, graines de courges torréfiées, petit muffin à la carotte