Le territoire Pays de la Loire

Le Poitou, le Maine, l’Anjou et la Bretagne : les pays de la Loire, malgré leur appellation, ne sont pas soumis au fleuve capricieux car ils connaissent un maître plus impressionnant : l’Atlantique. Le spectacle de l’océan n’a pas inspiré de l’arrogance, mais une sagesse laborieuse, si bien que ce territoire est reconnu à l’UNESCO pour le développement harmonieux des hommes et de la nature. De fait, du marais poitevin aux vallées de Mayenne, des collines de Vendée au marais breton, les pays de la Loire sont les premiers producteurs de viande bovine, de volaille Label Rouge, de lapin et de canard. Ils constituent aussi la première région horticole. Autrement dit, dans les Pays de la Loire, on ne cède pas aux alarmes de la tenture de l’Apocalypse, conservée au musée d’Angers. On préfère cultiver et maraîcher la terre, sans prêcher la fanaison ni l’incendie.

pays de loire

Thibaut Ruggeri

Fort d’une riche expérience puisée dans les plus grandes maisons françaises, Thibaut Ruggeri, chef engagé, se concentre sur une cuisine de l’essentiel, celle où le superflu et l’apparat n’ont pas leur place.

Le parrain du territoire Pays de la Loire

Thibaut Ruggeri, Bocuse d’or 2013, étoilé au Michelin, lauréat de l’étoile verte Michelin et récompensé de 3 toques au Gault et Millau, a trouvé ici le lieu idéal pour concrétiser ses envies : s’engager dans une cuisine contemporaine, sensée et épurée.

L’enjeu du développement durable et de la préservation de nos ressources sont essentiels et au cœur de son travail. Consommer mieux et retrouver notre bon sens afin que le plaisir d’être ensemble soit un plaisir durable.

Passionné il perçoit dans l’Art en général un formidable moyen d’expression et d’épanouissement, s’inscrivant ainsi dans le très riche patrimoine de Fontevraud tout en étant résolument tourné vers l’avenir.

Fort d’une riche expérience puisée dans les plus grandes maisons françaises, Thibaut Ruggeri, chef engagé, se concentre sur une cuisine de l’essentiel, celle où le superflu et l’apparat n’ont pas leur place. En constante réflexion, pariant toujours sur le pragmatisme, il fait du beau et du bon, avec les produits de terroir à sa disposition. La carte du restaurant gastronomique évolue ainsi à chaque nouvelle lune, c’est-à-dire tous les 29,5 jours.

Le mot du chef

« La raison d’être du Grand Repas est de préserver et faire perdurer la conception du repas à la française ; celui distingué par l’UNESCO.

Très jeune, ayant résidé à l’étranger, j’ai moi aussi pris conscience de cette particularité française de manger à heure fixe, ensemble, l’apéritif, l’entrée, le plat, le fromage, le dessert, ..avec finalement un certain cérémonial qui nous parait si naturel alors qu’à l’échelle de la planète il est pourtant si rare !

Cette culture est précieuse et c’est exactement pour cette raison que j’ai choisi de travailler en cuisine : pour préserver et transmettre ce rendez-vous social, que je pense essentiel dans la vie de notre société.

Alors je suis particulièrement et sincèrement heureux de pouvoir parrainer ce très bel événement et les valeurs qu’il défend »

Menu du Pays-de-la-Loire

Entrée :

50 nuances de butternut, œuf moelleux

Plat principal :

Tarte d’un poulet élevé dans les vignes et écrasé de pommes de terre

Fromage :

Chèvre frais, betterave et miel

Dessert :

Crémeux genièvre, basilic et praliné noisettes